Dernière mise à jour le :

11.07.2018


Les bières de Munich

Les Munichois sont particulièrement fiers de leurs bières qui font partie intégrante de leur culture. Voici un tour d'horizon de cette boisson incontournable en Bavière.


Munich, la capitale de la bière

Si la bière est populaire dans toute l'Allemagne, Munich est la véritable capitale de ce brevage qui est présent dans de nombreux aspects de la culture bavaroise. La bière est ainsi toujours considérée comme un aliment de base par les bavarois qui en consomment en moyenne plus de 200 litres par an et par personne (pour les plus de 16 ans). Cette boisson était déjà très présente dans le sud de l'Allemagne à l'époque des celtes et des romains. Sa production se développa ensuite au sein des monastères et des cours princières. L'abbaye de Weihenstephan, située à Freising au nord de Munich, est d'ailleurs considérée comme la brasserie la plus ancienne du monde. On y brassait déjà au VIIIème siècle.

La bière fait également partie de la vie de Munich depuis sa création. Cette ville, dont le nom signifie moine en vieil allemand, était à l'origine une abbaye bénédictine et la capitale de la Bavière abrita tout au long de son histoire de nombreux monastères qui se spécialisèrent dans la production de bières. Cette boisson contribua à l'enrichissement de cette grande ville.

Aujourd'hui, la vie, la culture et la gastronomie de Munich sont toujours fortement imprégnées par la bière. Cette influence est aujourd'hui symbolisée par les diffèrentes fêtes de la bière (dont la célèbre Oktoberfest) et par les nombreux Biergarten. 


Les bières munichoises


Les 6 grandes brasseries de Munich

La production de bière est aujourd'hui dominée par 6 grandes brasseries munichoises. Elles sont également les brasseurs officiels de l'Oktoberfest, les seuls à être autorisés à servir de la bière dans cette célèbre fête de Munich.

Augustiner, la plus vieille brasserie de Munich

Augustiner Munich
"Zum Augustiner"

Fondée par les moines Augustins en 1328, la brasserie Augustiner est la plus ancienne de Munich.

Sa bière blonde (Helles), légère et délicate en bouche, est l'une des préférées des Munichois.

Contrairement aux autres brasseries, Augustiner ne fait pas de campagne publicitaire. Elle compte uniquement sur la qualité exceptionnelle de sa bière et sur le bouche-à-oreille pour assurer son succès.

Sa bière est servie dans de très nombreux Biergarten de la ville, notamment dans le Hirschgarten et l'Augustinerkeller. En plein coeur de la zone piétonne, la célèbre taverne "Zum Augustiner" est également un lieu privilégié pour apprécier cette bière. Lors de l'Oktoberfest, les visiteurs peuvent la déguster dans les grandes tentes Augustiner-Festzelt et Fischer-Vroni.


Hofbräu, l'ancienne brasserie de la Cour

Hofbräu Munich
Le logo de la brasserie Hofbräu

Cette brasserie fut créée en 1589 sur le lieu de la Hofbräuhaus am Platzl, l'une des plus célèbre taverne du monde. Située en plein coeur de la ville, à quelques pas de l'ancienne Résidence des rois de Bavière, elle assurait au départ l'approvisionnement en bière de la cour royale et de ses armées. De là vient d'ailleurs son nom de "Brasserie de la Cour". La Hofbräu tient une place à part dans le coeur des Munichois. Elle sauva même la ville de la destruction pendant la guerre de 30 ans (au XVIIIe siècle) en livrant la rançon de 60.000 litres de sa bière au roi de Suède qui assiégeait Munich.

 

La Hofbräuhaus am Platzl, vériable palais à bières est, aujourd'hui, l'une des principales attractions touristiques de Munich et attire jusqu'à 30.000 visiteurs par jour.

 

La brasserie Hofbräu dispose, bien évidemment, d'une tente à l'Oktoberfest, la grande Hofbräu Festzelt.


Paulaner, une brasserie internationalement reconnue

biere Paulaner
Le logo de Paulaner

Comme de nombreuses brasseries bavaroises, Paulaner était à son origine dirigée par des moines. Son nom Paulaner vient ainsi de l'ordre du monastère "Neudeck ob der Au", baptisé du nom de son Saint Patron François de Paule. Paulaner, dont la tradition brassicole remonte au XVIIe siècle, est certainement la bière bavaroise la plus  connue au-delà des frontières de l'Allemagne.

Sa brasserie principale située sur le Nockherberg est l'une des plus célèbres de la ville et dispose d'un Biergarten très agréable. Chaque année, au mois de mars, elle y organise la Starkbierfest, un grand festival dédié à la bière forte.

Les tentes Armbrustschützen-Zelt, Käfer-Zelt et Winzerer Fähndle servent cette bière délicieuse lors de l'Oktoberfest. 


Hacker Pschorr, une brasserie traditionelle

biere Munich
Der Pschorr

Cette brasserie, datant de 1417, s'appuie sur sa longue expérience pour produire une bière de qualité. Son procédé de brassage a ainsi très peu évolué pendant près de 600 ans. Sa bière n'est proposée que dans peu de Biergarten. On peut la déguster dans la superbe brasserie "Der Pschorr" près du marché aux victuailles.

Les tentes de Pschorr-Bräurosl et Hacker-Zelt (Himmel der Bayern) la proposent pendant la grande fête de la bière.


Löwenbräu et son lion emblématique

fete de la biere Munich
Le lion de Löwenbräu à la fête de la bière

Löwenbräu (la "brasserie du lion") est également une institution à Munich. Sa longue histoire remonte à la fin du XIVe siècle où elle brassait déjà des bières. Elle dispose aujourd'hui d'une belle cave à vin, la Löwnbräukeller fondée en 1883.

À l'Oktoberfest, les visiteurs remarqueront de loin la grande tour surmontée d'un lion buvant une bière... à l'éfigie de cette marque. La tente Löwenbräu est un passage obligé lors de cette grande fête.


Spaten, une institution de Munich

Spaten, dont le nom signifie la "bêche" en allemand, fut fondé en 1397. Son logo représente une pelle à malt entourée par les initiales du propriétaire, Gabriel Sedelmayr.

Cette brasserie est très présente lors de l'Oktoberfest. Sa bière est, en effet, servie dans de nombreuses tentes : Spaten-Zelt, Schottenhamel et Ochenbraterei.


Les brasseries privées

Si les 6 grandes brasseries se retrouvent dans la plupart des Biergarten et des bars de Munich, plusieurs brasseries privées misent sur la qualités et l'originalité de leurs bières pour contrer cette domination. Elles surfent ainsi sur la mode des "Craft-Beer". Citons par exemple la Giesinger et la Haderner.

La Haderner se distingue par des bières bios et authentiques. La brasserie Giesinger se concentre, quant à elle, sur la production de bières de qualité sans filtration ni traitement thermique qui lui lui permet de conserver toutes leurs saveurs.


Le décret sur la pureté - Reinhietsgebot

L'Allemagne dispose depuis longtemps de lois garantissant la qualité de la bière. Les premières datent du XIIe siècle et de l'empereur Barberousse.

Le décret de pureté « Bayerische Reinheitsgebot », promulgué à Ingolstadt en 1516, constitue l'un des plus vieux décrets européens ayant trait à la nourriture. Son but était d'assurer la qualité de la bière en n'autorisant que 3 ingrédients : le malt d'orge, l'eau et l'houblon. La levure, découverte par la suite, fut alors ajoutée à cette liste. La législation fut assouplie après la Seconde Guerre mondiale pour les bières à fermentation haute, pour lesquelles d’autres sortes de malt ainsi que certains sucres et colorants furent autorisés... mais en aucun cas les ingrédients chimiques.

Le décret de pureté est encore suivi par la plupart des brasseries allemandes qui sont pourtant aujourd'hui autorisées par la réglementation européenne à ajouter d'autres ingrédients.


Les différentes sortes de bières bavaroises

Weissbier - la bière blanche

Weissbierg munich
Weissbier - bière blanche et son verre élancé

Titrant entre 5 et 6 % d'alcool, la Weissbier (bière blanche) est incontestablement la boisson reine en Bavière. Elle se savoure idéalement l'été, bien fraîche, à l'ombre des marronniers des biergarten.

 

Lorsqu'elle est filtrée, elle prend le nom de Kristallweizen. Elle est alors particulièrement claire et pétillante.

 

La Hefe-Weissbier, variété naturellement trouble de la bière blanche, est produite en ajoutant des arômes de levure (Hefe). Il convient de secouer le fond de la bouteille afin de verser la couche de levure encore en fermentation dans son verre. 

Ces verres très élancés, d'une contenance de 50cl, sont spécialement conçu pour la dégustation de la bière blanche.

 

La brasserie Paulaner est spécialisée dans la Hefe-Weissbier, elle est même la numéro 1 en Allemagne pour cette sorte de bière blanche.


Helles - la bière blonde lager

biere munich
Bière blanche à gauche - bière blonde à droite

La Helles est l'autre spécialité de Bavière. Cette bière lager blonde à fermentation basse fut créée à Munich en 1895 par la brasserie Spaten. Son nom signifie "clair" en allemand et son titre d'alcool se situe entre 4,5 et 6 %. Légèrement sucrée et maltée, elle possède une amertume de houblon qui fait son succès. À Munich, nous vous recommandons l'Augustiner Lagerbier Hell, l'une des meilleures bières de cette catégorie.


Dunkles - la lager brune

Les Dunkles ("sombre" en allemand) désignent des bières à la couleur foncée. Elles titrent, en général, entre 5 et 5,5% d'alcool. Elle est néanmoins moins répandue en Bavière.

Bockbier/Doppelbock - la bière de carême

Cette bière de fermentation basse se distinguent par un degré d'alcool élevé, généralement entre 6 % et 8 % d'alcool. Elles sont de couleur blonde, ambrée ou brune et ont une saveur douce amère. Ces bières sont qualifiées de "fortes" non pas à cause de leur teneur en alcool mais de par la densité du moût. Elles sont, en effet brassées avec une proportion plus élevée de matière sèche que les autres bières.

Les Doppelbock, encore plus fortes, sont produites pendant la période de carême. Elles possèdent toutes un nom terminant par le suffixe -ator (Maximator, Triumphator...). La plus connue et la plus ancienne est la Salvator qui est à l'origine de cette tradition. Cette bière de Paulaner est brassée depuis plus de 375 ans sur les bases d'une recette ancestrale. Cette bière marque l'histoire de la célèbre brasserie munichoise. Les moines de l'ordre de Saint-François de Paule avaient, à l'époque, l'interdiction de consommer toute nourriture solide pendant le carême. Ils décidèrent de brasser cette bière, plus forte, pour supporter ce régime. De là vient l'origine de ces Doppelbocks, aussi appellées "pains liquides". On la sert encore essentiellement lors du carême et est la boisson des célèbres Starkbierfeste (fêtes de la bières fortes) du mois de mars.

Märzenbier - la bière de mars

La bière de mars tient une place particulière dans la culture bavaroise. Pour éviter les risques d'incendie, la production de bière fut très longtemps interdite en Bavière de mai à octobre. Les brasseries étaient alors obligées de brasser au printemps une grande quantité de bières. Ces dernières devaient être relativement fortes en alcool afin de pouvoir être conservées jusqu'en octobre pour assurer la livraison de cette boisson pendant toute cette période. Cette bière à fermentation basse nécessitait une température peu élevée. C'est la raison pour laquelle elle était brassée au mois de mars - d'où son nom.

L'Oktoberfest était au départ l'occasion d'écouler les stocks de cette bière de mars et marquait alors la fin de l'interdiction de brasser (fin septembre). Aujourd'hui encore, la Märzenbier reste la bière principale de l'Oktoberfest. Grâce à sa durée de fermentation longue, cette bière titre environ 2 % au-dessus de la bière blonde habituelle.

Radler - le panaché

Très apprécié en Allemagne, le radler consiste en un mélange à 50/50 de Helles et de limonade. Ce concept est né au début du XXeme siècle dans le Biergarten "Kugler Alm" près de Munich. Ce jardin à bières était, à l'époque déjà, une des destinations favorites des cyclistes. Alors qu'ils affluaient en nombre dans ce Biergarten, le patron voya son stock de bières diminuer rapidement. Il décida alors de mélanger la bière avec de la limonade pour éviter toute pénurie. Cette recette devint très vite populaire, notamment auprès des cyclistes. Le Radler tient son nom ("cycliste" en allemand) de cette origine.

De nombreuses variantes existent aujourd'hui. La plus connue est la Russ, mélange de bière blanche et de limonade au citron.

Alkoholfreies Bier - la bière sans alcool

Les bières sans alcool sont de plus en plus populaires. Elles permettent aux Munichois de continuer de consommer leurs boissons préférées au travail ou lorsqu'ils doivent prendre la route.


Les Biergarten de Munich

Biergarten Munich
Biergarten du jardin anglais de Munich

Les Biergarten de Munich sont, bien entendu, les meilleurs endroits pour déguster les bières bavaroises. Ces grands jardins à bières sont très conviviaux et possèdent une atmosphère unique au monde. À l'ombre de grands marronniers, il est particulièrement agréable d'apprécier la douceur de vivre bavaroise.

Découvrez ici les plus beaux Biergarten de Munich...



Les fêtes de la bière à Munich

fete de la biere
L'Oktoberfest

De nombreuses fêtes de la bières se déroulent tout au long de l'année à Munich. Voici les principales :

- Starkbierfest (3 premières semaines de mars) : Pendant cette fête de la bière forte, les Munichois célèbre le carême en dégustant des Doppelbock, bières fortes de près de 8% d'alcool.

Tout savoir sur la Starkbierfest...

- Frühlingsfest (2 semaines fin avril-début mai) : La fête du printemps marque la fin de l'hiver en proposant de nombreux manèges et de nombreuses tentes à bières. C'est la petite soeur de la grande Oktoberfest.

Tout savoir sur la Frühlingsfest...

- Oktoberfest ou Wiesn (2 dernières semaines de septembre) : La célèbre fête de la bière de Munich est tout simplement la plus grande fête du monde. La bière est à l'honneur avec de nombreuses tentes géantes et de multiples Biergarten. Toute la ville vit alors au rythme de la bière.

Tout savoir sur l'Oktoberfest...



Autres sites incontournables de Munich

Voici d'autres sites à ne pas manquer à Munich :

BMW Welt
olympiapark munich
FC Bayern
Jardin anglais Munich