Dernière mise à jour le :

12.08.2017


Les églises de Munich

Riche d'un patrimoine religieux exceptionnel, Munich dispose de nombreuses églises. Découvrez ici ces monuments superbes...


Munich, une ville catholique

Marquée par une tradition catholique forte, la ville de Munich édifia, au cours de son histoire, de nombreuses églises, monastères et cathédrales. Ces monuments illustrent magnifiquement l'évolution de l'art religieux dans le sud de l'Allemagne et constituent de parfaits exemples d'architectures romanes, gothiques, renaissances ou rococos. Les amateurs d'art pourront admirer cette diversité en visitant ces édifices religieux munichois. Si vous restez plusieurs jours en Bavière, vous pouvez également faire des excursions pour contempler les autres églises bavaroises.

Clocher Munich
Theatinerkirche
Tour
Heilig-Kreuz-Kirche
Statues
Asamkirche
fresques eglise
Bürgersaal


Histoire religieuse et artistique de Munich

À ses début, au XIIe siècle, Munich n'était qu'un simple monastère bénédictin. Le nom de la ville provient d'ailleurs de cette origine et dérive du vieil allemand « Munichen » (par les moines). Pendant le Moyen Âge, la ville se dota de plusieurs églises romanes (ex. Peterskirche) puis gothiques (ex. Heilig Geist Kirche, Frauenkirche).

Au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, la Bavière s'inspira de la culture et de l'architecture italiennes pour bâtir des monuments renaissances et baroques fortement influencés par l'art florentin.

Lors de la réforme, Munich conserva son ancrage catholique au milieu d'états allemands majoritairement protestants et devint même l'un des foyers de la contre réforme. Pour contrebalancer l'austérité prônée par Luther et rendre la foi catholique plus attrayante, Munich et la Bavière se tournèrent alors vers un style baroque très riche. La région redécora ainsi ses églises dans ce style caractérisé par une profusion d'ornements. Cette exubérance donna naissance, à la fin du XVIIIe siècle, au Rococo dont l'Asamkirche est l'un des plus beaux exemples.


Les principales églises de Munich


Notre Dame, cathédrale gothique ***

La Frauenkirche est le coeur spirituel de Munich. Cet immense édifice de briques rouges, construit au XVe siècle dans le style gothique tardif, est l'un des symboles de la ville. Avec ses tours de 100m de haut, la Frauenkirche surplombe tout le centre ville et témoigne de l'importance du catholicisme dans toute la Bavière. Il s'agit ainsi de la plus grande église de Munich. Il est d'ailleurs, aujourd'hui encore, interdit de construire des bâtiments plus haut dans la vieille ville.

La conception originale prévoyait des flèches pointues classiques. Des dômes en forme de bulbes et de style renaissance fûrent pourtant préférés pour des raisons économiques et donnent maintenant à cette cathédrale sa silhouette si originale.

L’intérieur dépouillé donne une impression de puissance et de sobriété qui dénote avec le décor rococo surchargé des autres églises bavaroises. À l’entrée de la nef gothique on peut remarquer une trace noire ressemblant à une empreinte de pas terminée par une petite queue. Dénommée Teufelstritt (le pas du diable), cette marque est au coeur de l'une des plus célèbres légendes de la ville. Un architecte devait, en contrepartie d'un pacte passé avec le diable, construire cette cathédrale sans fenêtre. À la fin de la construction, le diable put, en entrant dans la nef, constater qu'aucune fenêtre n'était visible et autorisa alors la dédicace de l'église. L'architecte avait, en effet, édifié la cathédrale en faisant en sorte que ces fenêtres soient cachées à cet endroit. Se rendant compte par la suite de la supercherie le diable, fou de fureur, frappa de son pied l'entrée de la nef et laissa cette empreinte... encore visible de nos jours !

Frauenkirche
Frauenkirche de Munich
Tombeau
Cénotaphe de Louis IV
Cathedrale
Le pas du diable
cathédrale de Munich
L'intérieur dépouillé de la Frauenkirche


L'église des Théatiners ***

Cette majestueuse église est un magnifique exemple de l'architecture baroque italienne. Elle fut construite au milieu du XVIIIe siècle par l'architecte Agostino Barelli de Bologne pour célèbrer la naissance du futur prince-électeur Maximilien-Emmanuel.

Sa façade ocre la distingue des autres églises et embellit la place de l'Odéon de son charme. Son intérieur, richement décoré de stucs blancs, s'inspire également de l'art religieux italien de la renaissance. La Theatinerkirche contient la principale nécropole de la maison des Wittelsbach, grande famille souveraine d'Allemagne.

édifice religieux
L'église des Théatiners de Munich
intérieur renaissance
L'intérieur renaissance de l'église
église baroque
Theatinerkirche de Munich


Saint-Pierre, plus vieille église de Munich ***

L'église de Saint Pierre surplombe aujourd'hui la Marienplatz, principale place de Munich. Fondée en 1180 la Peterskirche est la plus ancienne église de la ville. Une communauté monastique existait à cet emplacement dès le VIIIe siècle. Ce site constitue donc le coeur historique de la ville.

Au cours des siècles cette église fut reconstruite plusieurs fois avec des styles architecturaux divers. Ainsi l'intérieur fut décoré aux XVIIe et XVIIIe d'éléments baroques et rococos. Au sud de l'édifice se trouve l'accès à la tour carrée. Nous vous recommandons d'y monter car une vue imprenable sur toute la ville et sur les Alpes vous attend au sommet.

clocher
La tour de l'église Saint Pierre
orgue
L'église Saint Pierre
église de Munich
La plus vieille église de Munich
décoration intérieure de l'église Saint Pierre
La décoration intérieure


Heilig-Geist-Kirche, église gothique et baroque **

Située en face de la Peterskirche et au bord du marché aux victuailles, l'église du Saint-Esprit est l'une des plus centrales et des plus anciennes de Munich.

Cet édifice à l'architecture gothique du XIVe siècle fut baroquisé au XVIIe siècle par les célèbres frères Asam. Sa décoration intérieure est de toute beauté, notamment son plafond orné de fresques rococos.

décoration rococo
La décoration rococo
église du Saint Esprit
L'église du Saint Esprit
orgue Munich
L'orgue
Maître-autel
Maître-autel


Michaelskirche, grande église renaissance **

L'église Saint Michel est le plus grand édifice religieux de style renaissance du nord des Alpes. Sa voûte est la plus large du monde après celle de Saint-Pierre de Rome. Son impressionnante façade blanche rayonne sur l'avenue commerçante qu'elle domine de sa majestueuse architecture. Le duc de Bavière, Guillaume V, décida au XVIe siècle d'encourager les jésuites dans ses états afin qu'ils combattent l'influence du protestantisme. Il leut fit ainsi construire cette église en plein centre de la capitale bavaroise. Le style intérieur de la Michaelskirche est un mélange de renaissance et de baroque.

Elle contient une crypte royale contenant les tombeaux de nombreux ducs et seigneurs de Bavière. Le plus célèbre est bien entendu celui du roi Louis II de Bavière.

La façade dispose en son centre d'une imposante statue en bronze de l'archange Saint Michel terrassant un dragon. Cette représentation devait symboliser la victoire du catholicisme sur le protestantisme lors de la contre réforme.

façade Saint Michel
La façade de l'église Saint Michel
orgue de Munich
L'orgue
statue de Saint Michel
La statue de Saint Michel
autel de Munich
L'autel de la Michaelskirche


Asamkirche, église rococo **

Cette petite chapelle, encastrée au milieu de la rue "Sendlingerstrasse", est le chef d'oeuvre rococo des frères Asam. Édifiée au XVIIIe siècle son décor intérieur surchargé est un magnifique exemple du baroque tardif bavarois. Chaque centimètre est ainsi décoré de dorures, de peintures ou de faux marbres. La fresque du plafond illustre la vie de Saint Jean Népomucène, auquel cette église est dédiée. 

église baroque allemand
L'église des frères Asam à Munich
intérieur Asamkirche
L'intérieur de l'Asamkirche
Détails de la décoration intérieure de l'église des frères Asam
Détails de la décoration intérieure


Bürgersaal, église baroque *

Cette petite église du XVIIIe siècle est encastrée entre deux batiments de la rue commercante. La Bürgersaal (ou église de la Salle des Bourgeois) servait à ses débuts (en 1610) de salle de réunion pour les jésuites. Elle fut ensuite agrandie et dédiée à la Vierge de l'Annonciation. Elle est construite sur deux étages. L'église supérieure est minutieusement décorée et dispose d'un autel magnifique. L'église inférieure est, quant à elle, beaucoup plus sobre : sans fenêtre, elle contient de nombureuses sculptures représentant les différents épisodes du chemin de croix.

façade de Munich
La façade de la Bürgersaal
église munichoise
L'église Bürgersaal à Munich
Fresque de Munich
Fresque de l'église Bürgersaal


Herz Jesu Kirche, église à l'architecture moderne

Située dans le quartier de Nymphenburg, à l'ouest du centre ville, l'église du Sacré-Coeur est l'un des plus beaux monuments d'architecture moderne de la ville. Bâtie en 2000, elle possède une façade de verre pouvant s'ouvrir totalement pour faire apparaître sa structure intérieure tout en bois.

église moderne Munich
La structure intérieure en bois
église Munich
L'église du Sacré-Coeur à Munich
L'architeture moderne originale de l'église du Sacré Coeur
Une architeture moderne originale
façade église Sacré Coeur
La façade en verre


Saint Luc, une église au style historiciste *

"Sankt Lukas" trône majestueusement au bord de l'Isar, le fleuve de Munich. Cette église protestante fût batie à la fin du XIXe siècle dans un style historiciste combinant des éléments néo-romans et néo-gothiques.

Cet édifice accueille de nombreux concerts de musique sacrée.

Église Isar
Sur les bords de l'Isar
église protestante Munich
Église Sankt Lukas
Église Saint Luc
Église Saint Luc


Saint Maximilien, un édifice néo-roman *

L'architecture de St. Maximilian constitue également un bel exemple de l'art religieux de la fin du XIXe siècle. Son style néo-roman ressort au milieu du paysage bucolique des rives de l'Isar.

Saint Maximilien
Saint Maximilien
Fresques
Fresques
Église néo romane
Église néo romane


Marienklause, petite chapelle champêtre

Chapelle Munich
Marienklause

Région très catholique, la Bavière regorge de croix et de chapelles. En se baladant dans la campagne ou en montagne, on fait régulièrement la découverte de petites églises perdues en pleine nature. Mais il est plus étonnant de faire de telles rencontres à Munich, l'une des plus grandes villes d'Allemagne. Ainsi la Marienklause, cachée dans les sous-bois du bord de l'Isar, est une véritable surprise. Cette petite chapelle en bois, construite en 1866, semble sortir de la campagne bavaroise la plus profonde. Cette église et son chemin de croix forment un cadre calme et spirituel, particulièrement propice à la méditation et au recueillement.



Autres sites exceptionnels de Munich

Ville de culture, Munich englobe des sites touristiques uniques en Allemagne. En voici quelques exemples :

Résidence d'été
Place Sainte-Marie
Palais Munich
Olympiapark Munich


*** incontournable

** intéressant

* pour les passionnés